Imprimer... Envoyer par Email... Agrandir le texte
Diminuer le texte

Le mariage

Le mariage est un acte en deux étapes : d’abord, c’est la décision intime prise par un homme et une femme de vivre ensemble; puis c’est l’engagement social pris par le mariage à la mairie. Lorsque le couple souhaite donner à cette décision, à cet engagement, une dimension spirituelle et communautaire, à l’Eglise, il reçoit la bénédiction de Dieu.

Bénir signifie « dire du bien ». Par sa bénédiction, Dieu offre sa présence au couple, dans le quotidien de leur vie. C’est un encouragement à vivre de la grâce de Dieu au sein du couple. La réponse du couple s’inscrit dans le concret de l’existence dans le témoignage de l’amour de Dieu envers chacun, dans la construction d’un foyer attentif au bonheur que Dieu veut pour eux et pour les autres. L’Eglise croit que Dieu est à la source de tout amour, et que toute relation d’amour est vivifiée par sa présence.

La cérémonie au temple est centrée sur la Bible, dont un exemplaire est offerte au couple. Elle est précédée de plusieurs entretiens avec le pasteur, un cheminement en plusieurs étapes au cours duquel le couple réfléchit sur lui-même, choisit un texte biblique et prépare les éléments de la célébration. Chacun rédige son engagement, la promesse qu’il dira à son conjoint le jour de la célébration. Il est nécessaire de prévoir au moins quatre mois pour cette préparation.

Aujourd’hui, dans la plupart des couples, un des conjoint n’est pas protestant. L’Eglise Réformée ne lui demande pas de se convertir, ni de prendre des engagements spécifiques ! Cette circonstance est l’occasion pour chacun de réfléchir et d’approfondir sa connaissance de sa propre foi (ou de son athéisme) et de sa propre tradition et de celles de l’autre. Chacun est invité au respect et à l’ouverture, à la discussion et à la compréhension, afin que la diversité devienne un enrichissement pour le couple.

Il est possible qu’une célébration soit faite dans une dimension œcuménique, en accord avec le prêtre et le pasteur, à l’Eglise ou au temple.

L’Eglise réformée reconnaît qu’un mariage puisse aboutir à un échec. Les personnes divorcées peuvent retrouver le bonheur d’une vie de couple et l’Eglise Réformée les accueille et les accompagne dans la préparation et la célébration de la bénédiction.

(Remarque : selon la loi, la célébration de la bénédiction d’un couple ne peut avoir lieu qu’après le mariage à la mairie.)

Eglise réformée de la vallée de chevreuse © 2000-2017